Langue:

Encadrement pour les artisans miniers

20160416_135118

Encadrement pour les artisans miniers

Une nouvelle vision dans l’encadrement pour les artisans miniers.


Un projet pilote d’appui à l’organisation des artisans miniers est mis en place par le PRECASEM dans l’arrondissement d’Akom II, région du Sud, et dans l’arrondissement de Ngoura  (woumbou) région de l’Est.

 

Dans le cadre d’une amélioration de l’encadrement du secteur de la mine artisanale et à petite échelle (MAPE), le PRECASEM a financé la mise en œuvre d’un projet pilote afin de tester des approches innovantes et permettant de tracer les lignes d’une nouvelle approche dans l’encadrement de ce secteur en pleine évolution.

Deux sites ont été identifiés pour la phase pilote de ce projet. Il s’agit  des sites d’exploitations d’Akom II dans la région du Sud et de Woumbou dans la région de l’Est. Un état des lieux a été effectué dans les zones ciblées en étroite collaboration avec les artisans miniers. Ce dernier a été complété par une étude bibliographique et des entrevues avec des personnes clefs. Une analyse du contexte légal a également été effectuée. L’ensemble de ces activités a permis non seulement de dresser un tableau général sectoriel mais aussi de dégager les priorités thématiques qui forment l’ossature de l’intervention du consultant auprès des sites miniers artisanaux.

Entre autres priorités, il est question d’œuvrer pour le financement des activités minières au profit des artisans miniers des zones ciblées ;  d’améliorer leurs performances d’exploitation  en mettant à leur disposition des outils pouvant  améliorer leur productivité ; en y introduisant aussi des meilleures pratiques environnementales, de santé et de sécurité ; en mettant l’accent sur l’organisation, la structuration et la formalisation des groupes d’artisans selon les textes de l’OHADA.

L’objectif du projet pilote d’Appui à  l’organisation des artisans miniers est aussi la mise au point d’un protocole d’accompagnement environnemental qui permettra d’identifier et évaluer toutes les méthodes adaptées à la réduction des impacts environnementaux. Seule l’évaluation des différentes activités du consultant conformément au TDR du dossier d’appel d’offre  reste attendue.

                                                                                                Roland APOUAMOUN

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.