Langue:

Evaluation organisationnelle, technique et financière

evaluation-organisationnelle1

Evaluation organisationnelle, technique et financière

CAPAM : évaluation organisationnelle, technique et financière.

La création d’une Direction des Opérations et d’une entité chargée des achats des matières sont les principales innovations envisagées de l’organigramme en chantier.

Initialement institué pour participer au développement rural du pays dans les zones minières artisanales, le CAPAM se trouve aujourd’hui confronté à une transformation rapide du secteur de la Mine Artisanale à Petite Echelle (MAPE). Avec l’accroissement de l’activité par les artisans miniers, l’apparition d’acteurs étrangers très équipés et d’investisseurs importants dans ce secteur. Les modèles d’appui et de canalisation des produits miniers mis en place s’ajustent difficilement avec les nouvelles missions du CAPAM. Dans le contexte actuel, le secteur minier camerounais où les grands projets miniers tardent à décoller, est une opportunité pour le développement du pays. Fort de son expertise et de l’expérience acquise depuis une décennie dans le secteur de l’artisanat minier, Le CAPAM est la structure vers laquelle le gouvernement s’appuie pour le développement socioéconomique des zones rurales. Il est également un contributeur macroéconomique potentiel, dont le développement est encore très peut connu des autorités publiques.

Fort de ce constat, le MINMIDT a commis un audit portant sur l’évaluation organisationnelle, technique et financière du CAPAM; audit financé par le PRECASEM (Projet de Renforcement des Capacités dans le Secteur Minier) à travers le consultant NOVASUD. Cet audit vise à faire un point sur les actions menées par le CAPAM jusqu’ici et identifier de nouvelles voies pour l’encadrement et la promotion d’un secteur en pleine expansion. Ce bilan se veut être le point de départ d’une véritable politique minière artisanale et d’une capitalisation de l’acquis pour aller plus loin dans la formalisation du secteur.

La méthode d’analyse de cet audit est basée sur la collecte de multiples sources d’informations (documents et visite des sites) et sur les interviews avec des personnes externes et internes au CAPAM, l’analyse de la situation (comparaison avec d’autres agences en Afrique, analyse de l’organisation et de procédures internes) et des ateliers de travail sur les orientations stratégiques.

Les conclusions du consultant débouchent sur la proposition d’un nouvel organigramme qui propose la création d’une Direction des Opérations et d’une entité chargée des achats des matières avec de comptoirs crées au niveau de chaque arrondissement; d’une feuille de route à moyen et long terme qui cadre avec l’environnement actuel et nécessite le renforcement des capacités du personnel de la structure.

Roland APOUAMOUN

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.