Appui aux artisans

0
83

Les artisans miniers encadrés par le CAPAM  bénéficient de plusieurs types d’appuis :

  • Appui en matériel de production

Pelles minières, barres à mines, pioches, batées, brouettes, motopompes, etc.

  • Appui technique

Le CAPAM met à la disposition des artisans miniers au niveau de chaque brigade minière, des ingénieurs des mines, des géologues miniers pour un appui dans :

– les techniques de prospection minière ;

– les techniques d’exploitation minière artisanale ;

-le traitement, la concentration et la commercialisation des produits miniers.

– les techniques de réhabilitation environnementale.

  • Canalisation de la production dans les circuits formels de l’Etat

Le CAPAM met à la disposition des artisans miniers à travers des comptes  bancaires ouverts aux noms des fédérations des gicamines dans une banque de 1er ordre de la localité concernée, un fond de garantie de canalisation et de commercialisation des produits miniers dans les circuits formels.

  • Sécurisation des produits miniers, sites et acteurs miniers

Un détachement spécial de la gendarmerie a été mis à la disposition du CAPAM pour appuyer les brigades minières sur le terrain dans la lutte contre les trafiquants. Les équipes du détachement sont déjà présentes à (Bétare Oya, Bindita, Colomines, Beke et Kambele).

  • Amélioration de l’information géologique et minière
  • Prospection géologique et minière continue pour la mise en évidence de nouvelles cibles minières au profit des artisans miniers et des investisseurs ;
  • Renforcement des connaissances sur des cibles minières connues pour exploitation ou pour une bonne négociation avec les opérateurs miniers intéressés.
  • Formations et renforcement des capacités des acteurs, des secteurs mines et géologie
  • Formation aux techniques de prospection minière.
  • Formation au traitement, à la concentration et la commercialisation des produits miniers.
  • Formation à une meilleure gestion de l’environnement minier.
  • Formation aux activités alternatives.
  • Stages académiques et professionnels.
  • Bourse de formation nationale et internationale.
  • Rentabilité des opérations de canalisation des produits miniers

Trois mesures prises :

  • Méthode de fixation des prix de canalisation de l’or auprès des artisans miniers sur la base des paramètres suivants :
  1. a) cours international de l’or,
  2. b) taux de change du dollar,
  3. c) taux de perte à la fusion dans les sites miniers,
  4. d) charges préalables à la canalisation,
  5. e) taxe ad valorem

De manière spécifique, plus les artisans miniers proposent un or propre au CAPAM (taux de perte à la fusion bas), plus le prix de canalisation qui leur est proposé est élevé.

  • Maitrise du taux de perte à la fusion

Normalisation des procédés et processus de nettoyage et de fusion de l’or en vue de baisser les taux de perte à la fusion, ce qui entraine un relèvement des prix d’achat  auprès des artisans miniers d’une part et accroissement des marges susceptibles d’être réalisées d’autre part.

  • Transparence, efficacité, efficience dans la mise en œuvre des opérations de revolving

a)Elaboration rigoureuse des dossiers de vente publique.

  1. b) Définition précise des conditions générales et particulières de vente de l’or.

c)Vente publique

 

IV   Amélioration des conditions et cadre de vie des populations :

a)Réalisation des infrastructures socio-économiques :

  • routes et pistes minières,
  • infrastructures scolaires et appui scolaire,
  • infrastructures sanitaires et appui sanitaire,
  • infrastructures de loisirs,
  • ouvrages d’eau potable,
  • électrification rurale,
  • infrastructures de télé technologie,
  1. b) Réalisation des activités socio économiques

Le partenariat envisagé avec des organisations et institutions pour la mise en place au profit des artisans miniers de mécanismes de :

  • -sécurité sociale auto centrée,
  • -mécanisme souple d’épargne et de crédit,
  • -sécurité alimentaire,
  • -activités alternatives,

-activités de loisirs.

V  Protection de l’environnement

La formation donnée aux artisans de 2005 à 2009 pour la protection et la restauration de l’environnement comme formation à porter sur :

  • les aspects juridiques en matière environnementale concernant l’activité minière artisanale ;
  • l’état des lieux de la situation environnementale dans les sites de l’artisanat minier en général ;
  • solutions proposées pour le respect des normes environnementales en vigueur ;
  • élaboration d’un cahier de charges type en matière de préservation de l’environnement en rapport avec l’activité minière artisanale.

VI  Gouvernance et responsabilité sociale interne :

  • Promotion du genre et de la l’égalité des chances (femmes nommées aux postes de Sites Managers, recrutement du personnel local comme intendants de chantiers dans les brigades minières ;
  • Implication des Présidents de Fédérations des gicamines dans la gestion des brigades minières ;
  • Encouragement des initiations visant le développement humain et le renforcement des capacités.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Bienvouloir rédiger votre commentaire!
Bienvouloir entrer votre nom ici

Résoudre : *
5 − 4 =